POUR LE PLAISIR

BMW M3 Competition M xDrive Touring 510 ch

116.650 €

5/5
Pour
  • Agrément de conduite
  • Voiture de course civilisée
  • Volume utile
Contre
  • Tarif et prix des options
  • Malus
  • Confort quotidien des sièges en carbone

Depuis maintenant de nombreuses années, l’univers automobile est en constante évolution. Les véhicules électriques, les SUV, les différentes évolutions techniques concourent à changer le paysage. Cependant, il reste quelques villages germains qui résistent encore et toujours à l’envahisseur. Les moteurs thermiques, les berlines, les breaks sont les derniers représentants de cette résistance de l’ancien monde. Alors pourquoi persévérer ?

Le plaisir

Cela fait maintenant quelques années que les véhicules hybrides et électriques ont envahi nos rues. Bien évidemment, les véhicules électriques ont de nombreux avantages, un couple important, une linéarité dans les accélérations, le silence de fonctionnement et bien d’autres choses, sans parler bien sûr des bienfaits pour l’environnement, quoiqu’il faudrait vraiment analyser le cycle complet. Alors, qu’est-ce qui fait que nous continuons à acheter des véhicules thermiques ?

Pour certains modèles, je parlerais tout simplement du plaisir de conduire, du plaisir de passer les vitesses, d’entendre le bruit du moteur, de jouer avec les rapports, d’exploiter la puissance sur circuit… Mais je m’égare puisque de nos jours, on est en train de réduire les voitures à un simple moyen de transport.

Nostalgie quand tu nous tiens

Depuis quelques années, la nostalgie automobile a de beaux jours devant elle et notamment à travers la folie des Youngtimers, ces véhicules qui ont plus de vingt ans et qui ne sont pas encore considérés comme des véhicules de collection. Certains de ces monuments de l’automobile nous rappellent à quel point l’automobile était un plaisir et l’un modèles iconiques, sorti en 1985, est sans nulle doute la BMW M3 E30 ! La BMW M3 était la première version sportive de la BMW série qui fut développée par la branche BMW Motorsport. Construite à l’origine en tant que modèle d’homologation pour le championnat allemand de voitures de tourisme, elle avait pour objectif premier de gagner des courses. Elle fut depuis utilisée sur tous les continents et dans toutes les catégories.

Depuis, de nombreuses versions se sont succédées, faisant le bonheur d’une clientèle de plus en plus nombreuse. Le badge M3 a ainsi équipé chaque génération dans une ou plusieurs déclinaisons, coupé, cabriolet, berline. Seul le break n’y avait jamais eu droit. C’est dorénavant chose faite et c’est donc la M3 Touring Competition que nous avons le plaisir d’essayer. S’il y a quarante ans, la M3 était équipée d’un quatre-cylindres de 200 chevaux, le modèle de notre essai est maintenant équipé d’un six-cylindres en ligne bi-turbo de 510 chevaux et même 551 chevaux pour la version CS.

Malle à réaction

Dévoilée en 2022, elle est basée sur le modèle G20. La différence la plus notable entre la Série 3 de série et la version sportive est la calandre spécifique avec ses deux gros haricots. Si les appendices aérodynamiques lui confèrent une carrure de sportif qui fait souvent l’unanimité, il n’en est pas de même pour la face avant qui a même été moquée sur les réseaux sociaux. Personnellement, je dois vous avouer mon scepticisme lors de sa découverte mais cela n’a pas duré et j’ai finalement apprécié cette double gueule béante. L’arrière est tout aussi enthousiasmant avec le diffuseur en carbone et les deux doubles sorties d’échappement. Comme c’est ce que les personnes qui vous suivent vont voir le plus, autant que ce soit beau.

Esthétiquement, la version essayée est dotée du Pack extérieur M Carbon associé à un blanc nacré (BMW Individual Frozen Brilliantweiss) du plus bel effet qui forment un combo très seyant. Malheureusement, il faut investir plus de dix mille euros pour pouvoir profiter de ces deux options. Il est clair que les designers de BMW ont magnifiquement réussi la ligne de ce break qui est à la fois trapu et affûté, et je dois dire que je ne me lasse pas de le regarder. Cependant, si certains véhicules ont bien le ramage d’un break, ils n’en ont pas le plumage. Notre Touring est entre les deux avec un volume de coffre de 500 litres qui permet de voir venir sans pour autant être un utilitaire. Ce n’est évidemment pas ce qu’on lui demande mais quelle voiture de course peut vous en offrir autant ?

Top départ

Au volant, le grand tableau de bord multi-écrans permet d’avoir toutes les indications nécessaires à la conduite avec une interface relativement simple à utiliser dans la vie de tous les jours. Avec l’option Pack M Performance Piste, l’interface du véhicule de monsieur tout le monde devient le PC de l’ingénieur piste de votre écurie personnelle. Et c’est à partir de ce moment-là que tout est bouleversé. Installé dans les sièges carbone totalement enveloppants, le mode M Performance engagé, tous les réglages ajustés dont l’amortissement piloté, il ne reste qu’à se lancer dans les courses… du week-end. Car c’est là tout le plaisir de cette bavaroise, elle est à l’aise dans toutes les situations, des parkings à la piste, il n’y aura qu’un pas.

Cependant, il ne faudra pas confondre vitesse et précipitation car au volant, on peut rapidement être grisé et avoir envie d’appuyer plus que de raison. Si en plus, l’idée vous prenait de déconnecter toutes les aides et de passer en propulsion pure, elle vous rappellera immédiatement à l’ordre et vos aptitudes de pilote devront alors être affûtées afin d’éviter tout désagrément. Et comme les allemands ont l’impression que tout cela n’est pas suffisant, ils nous préparent une évolution d’ici quelques mois avec 530 chevaux, une transmission intégrale revue et une mise à jour du poste de conduite. Hâte de pouvoir la découvrir.

Que dire ? C’est une M3 ! Enjoy !

Michel SANTONI

Fiche technique

Moteur

Type thermique

6 cylindres en ligne, bi-turbo, 24 soupapes essence

Transmission

Intégrale – BVA8

Cylindrée

2993 cm³

Puissance thermique

510 ch
6250 tr/min

Couple thermique

650 N m
2.750-5.730 tr/min

Energie

Essence
Dimensions & Poids

Longueur

4.794 m

Largeur

1.903 m

Hauteur

1.436 m

Poids total

1865 kg
Capacités

Coffre

de 500 à
1510 dm³

Réservoir

59 L

Nombre de places

5 places
Performances

Vitesse maximale

250 km/h

0 à 100km/h

3.6 s
Environnement

Emission CO2

235 g/km
Consommations

Consommation mixte carburant

10.3 L/100km
Garantie
Batterie